Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Dubrulle, Roland (1907-1983) et Richard (1934-2006). 388 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Les architectes Roland et Richard Dubrulle, respectivement père et fils, travaillent longtemps ensemble en région parisienne, dans une approche typique des décennies de la croissance de l’après-guerre.

Roland Dubrulle est né en 1907 et décédé en 1983.

Après ses études aux Beaux-arts de 1926 à 1934, il s’installe en Iran en 1935, et y demeure jusqu’en 1942. En février 1942, il est envoyé par le gouvernement de la France libre en Syrie, où il est directeur du service de l’urbanisme de l’Etat syrien. Il revient en France en 1945. De 1947 à 1954, il est inspecteur de l’urbanisme et de la construction en Seine-et-Oise (plans d’aménagement de nombreuses communes des Yvelines, des Hauts-de-Seine, et de Villeneuve-Saint-Georges [Val-de-Marne]). En 1954, il ouvre son agence. Parmi les grosses opérations on peut citer: la ZUP d’Argenteuil (Val-d'Oise; début en 1956), le plan masse de l’îlot Bièvre rue de la Glacière, Paris 13e (avec Serge Lana, 1957-1967), les plans d’urbanisme de Bezons, Argenteuil (centre ville), Saint-Germain-en-Laye (idem), Ivry-sur-Seine (idem, avant l’intervention de Renaudie; Renée Gailhoustet travaille un moment chez Dubrulle), la ZUP de Corbeil, Sartrouville. Il travaille jusqu'à l'année de son décès.

Richard Dubrulle est né en 1934 et décédé à Montreuil le 13 juin 2006.

Il passe son enfance en Iran puis en Syrie. Il étudie à l’atelier Beaudouin. Diplômé en 1961, il rejoint l’agence de son père vers 1964. Il participe à la ZUP d’Argenteuil et aux autres grosses opérations (signées ensemble), en ne s'associant cependant pas aux projets d'urbanisme, puis continue seul après 1983. Il a travaillé une vingtaine d’années à Argenteuil, autant dans le Calvados (communes de la banlieue de Caen), autant dans la Somme (à Albert et à Villers-Bretonneux), un peu moins, dans les dernières années, dans le Loiret (Montargis). Il est un moment architecte communal de Mitry-le-Neuf et de Fontenay-le-Fleury (Yvelines).

Richard Dubrulle a travaillé en association avec Serge Lana (îlot Bièvre) et avec Claude Legoas.

La maquette de la ZUP d’Argenteuil a eu le 1er prix d’architecture à l’exposition internationale d’Osaka (1970).

Contenu du fonds

Dossiers et calques correspondant à l'activité de l'agence des années cinquante aux années quatre-vingt. Sauf exceptions, il manque la période iranienne/syrienne (représentées cependant par des photos dans les albums du fonds et dans le dossier DAU), et la période antérieure au départ en Iran. Les dossiers les plus récents sont lacunaires (l'absence des dossiers de correspondance est en partie suppléée par les calques). Le fonds a fait l'objet d'une sélection sévère à la prise en charge.

Période couverte1931-1990 (surtout à partir de 1950)
Importance matérielle104 ml de dossiers, 3 tiroirs de meubles à plans, 21 ml de rouleaux, 9 maquettes, quelques albums de photographies.
Modalités d'entrée

Fonds donné par Richard Dubrulle à la direction des Archives de France et déposé au centre d'archives de l'Ifa en juin 2005; complément apporté en novembre 2005.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Repérage complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en traitement de texte
Accessibilité

Partielle ou sous réserve

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Fonds conservé, pour l'essentiel, dans un dépôt extérieur : accessibilité en fonction de la disponibilité du service.

Historique du traitement

Repérage établi par David Peyceré, Florence Wierre et Franck Delorme à l'enlèvement et à l'arrivée rue de Tolbiac.

Auteurs principaux David Peyceré, Florence Wierre et Franck Delorme
Date de mise à jour2006-01-03
Organisation - Classement

Repérage (consultable au Centre).

Cotation et conditionnement:

- 388 IFA 0001-070, 0101-0188 : boîtes d'écrits, en caisses;

- 388 IFA 0200-282, 300-540 : rouleaux de plans;

- 388 IFA 1000-1014 : pochettes de doc. (jusqu'à 90 x 125 cm) (388 IFA 1000 est un album isolé);

- 388 IFA 1101-1102 : pochettes de doc. hors format;

- 388 IFA 1201-1203 : boîtes de rouleaux;

- 388 IFA 1300-1302 : boîtes de photos (jusqu'à 26 x 37 cm);

- 388 IFA 1400 : boîte plate (jusqu'à 55 x 65 cm) (photos grand format);

- 388 IFA 1501-1509 : maquettes.

Éliminations

Une sélection était indispensable dès l'enlèvement étant donné le volume. Il s’est avéré possible, au terme d’un tri assez mécanique, de garder la trace de chaque projet, et des principales phases des projets longs, tout en écartant environ 40% des dossiers (on est passé de 170 à 104 ml) et 80% des tubes.

Les dossiers ont été emportés d’abord. Le bon rangement des dossiers sur les étagères, et un code de couleurs apparemment respecté pendant la plus grande partie de l’activité de l’agence (chemises à sangle bleues, vertes, jaunes, rouges, brunes et grises selon les phases des projets), ont permis une sélection assez facile. On a emporté tout ce qui semblait être la correspondance avec le commanditaire, mais laissé en principe la correspondance avec les entreprises. On a emporté de même tous les plans de PC, mais laissé les phases postérieures (DCE ou marchés) et les phases antérieures (APS, APD, qui existent à partir des années 1970). En l’absence de dossier de PC, ou si les indications sur les chemises suggéraient des différences importantes avec les étapes antérieures, on a emporté des plans correspondant à d’autres phases. On a autant que possible laissé de côté les ordres de service et les documents techniques échangés pendant le chantier. Il est possible qu’il y ait là une perte d’information à déplorer, mais il ne semble pas que les chantiers aient mis en œuvre des procédés ou des procédures très spécifiques.

Pour les rouleaux de calques, traités dans un second temps, on a laissé de côté tout ce qui correspondait (de près ou de loin) à des tirages pliés déjà emportés. Le système continu de codes d’affaires a beaucoup facilité le pointage. Là aussi, pour les projets (nombreux vers la fin) pour lesquels il n’y avait pas de dossiers ou pas de plans pliés dans les dossiers, on a essayé de prendre un jeu de plans (le PC) et d’écarter les autres. Cependant, tout ce qui était intitulé “esquisse” a été emporté sans vérification. Les intitulés sur les tubes semblaient fiables, mais leur contenu n’a presque jamais été vérifié à l’enlèvement.

Toutes les maquettes (sauf une en très mauvais état) ont été emportées.

Autres sources

Autres sources d'archives

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle: fonds des Dossiers d'œuvres de la direction de l'Architecture et de l'Urbanisme, 133 IFA, dossier DAU n° 423 (cotes: 133 IFA 86/8; 504/6 non communicable).

Autres références bibliographiques

Blin (Pascale), "Orly, chronique d'une ville en marche", Empreinte, n° 39, déc. 1997, pp. 40-42.

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction

1969-1971. Gare Val-Notre-Dame, Argenteuil (Val-d'Oise) : élév. de la façade Nord-Est (éch. 1/50e), 7 mars 1968.

1969-1971. Gare Val-Notre-Dame, Argenteuil (Val-d'Oise) : élév. de la façade Nord-Est (éch. 1/50e), 7 mars 1968. (ARGENTEUIL-GARE)

Externat médico-pédagogique, Bagneux : maquette (1/200e), n.d.

Externat médico-pédagogique, Bagneux : maquette (1/200e), n.d.

Divers projet en Iran : vue ext. d'un bâtiment Zeid, n.d. (cliché anonyme).

Divers projet en Iran : vue ext. d'un bâtiment Zeid, n.d. (cliché anonyme). (IRAN-DIVERS-PROJETS)

1957-1962. OPHVP, îlot Bièvre, Paris 13e (avec Serge Lana, arch.) : plan masse, 10 mai 1962 (éch. 0,001 PM).

1957-1962. OPHVP, îlot Bièvre, Paris 13e (avec Serge Lana, arch.) : plan masse, 10 mai 1962 (éch. 0,001 PM).


Immeuble de logements, rue Vergnaud, Paris 13e: maquette (1/100e), n.d.

Immeuble de logements, rue Vergnaud, Paris 13e: maquette (1/100e), n.d.

1938-1939. Banque nationale, Sari-Mazanderan (Iran) : vue ext., n.d. (cliché anonyme).

1938-1939. Banque nationale, Sari-Mazanderan (Iran) : vue ext., n.d. (cliché anonyme).

1963. Etude d'habitat à normes simplifiées pour la Sonacotral : plan de masse théorique, 24 juin 1963 (Richard Dubrulle).

1963. Etude d'habitat à normes simplifiées pour la Sonacotral : plan de masse théorique, 24 juin 1963 (Richard Dubrulle). (SONACOTRAL)

1938. Demeure de M. Ebtehadj, Téhéran (Iran) : vue ext., n.d. (cliché anonyme).

1938. Demeure de M. Ebtehadj, Téhéran (Iran) : vue ext., n.d. (cliché anonyme).


1939-1940. Demeure de M. Izadi, Téhéran (Iran) : vue ext., n.d. (cliché anonyme).

1939-1940. Demeure de M. Izadi, Téhéran (Iran) : vue ext., n.d. (cliché anonyme).

1939. Demeure de M. Panahi, Téhéran (Iran) : vue ext., n.d. (cliché anonyme).

1939. Demeure de M. Panahi, Téhéran (Iran) : vue ext., n.d. (cliché anonyme).

Université de Téhéran, faculté des Beaux-Arts (Iran) : vues des ateliers, n.d. (clichés anonymes).

Université de Téhéran, faculté des Beaux-Arts (Iran) : vues des ateliers, n.d. (clichés anonymes).