Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Lefort, Georges-Robert (1875-1954). 026 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Georges Robert Lefort est né le 27 février 1875 à Paris et décédé en 1954.

Il est élève architecte chez François Goemans en 1895-1896, puis élève de Paulin à l'Ecole des beaux-arts de Paris. Il obtient son diplôme en 1900.

Il a une vie socioprofessionnelle active, tant dans les organismes nationaux que provinciaux. Il est membre de la SADG de 1900 à 1939. Inscrit à la Société centrale en 1929, il en est vice-président de 1932 à 1935. En Bretagne il est président du Syndicat des architectes du Nord-Ouest en 1925, président des diplômés du Groupe de Bretagne, vice-président de l'Association provinciale des architectes français de 1926 à 1929. Membre de la Société provinciale des architectes du Nord-Ouest de la France de 1910 à 1939, il en est président de 1925 à 1939. Il est membre du Conseil régional de l'Ordre des architectes de 1934 à 1936 et président en 1942.

En 1937, il est membre du jury de l'Exposition internationale.

Il participe à la Commission technique de la loi Loucheur et membre du comité de direction de la revue La Construction moderne et du Comité de rédaction de L'Architecture française.

Architecte de la ville de Rennes en 1910, il est aussi architecte des Hospices civils de la ville. Il a une agence dans cette ville où il exerce en association avec Emmanuel Gontier de 1921 à 1935. Il y enseigne, à l'Ecole régionale de Rennes de 1923 à 1934, qu'il dirige de 1935 à 1947.

En parallèle il exerce également à Guingamp, où il collabore très tôt avec l'architecte Georges Beck (1900-1961).

Il est aussi architecte ordinaire des monuments historiques de 1923 à 1942.

Il sera enfin après guerre architecte en chef du ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme.

La plupart de ses réalisations se situent en Bretagne, notamment en Ille-et-Vilaine et dans les Côtes-d'Armor. On peut notamment citer:

- le grand séminaire (1925-1927), les Grands garages bretons (1930) à Saint-Brieuc;

- le Grand Hôtel de Trestraou et de la Plage à Perros-Guirec (1924-1926);

- la brasserie Graff à Rennes (1927);

- l'école primaire de Pont-Labbé (vers 1925-1928).

Contenu du fonds

Gare (1930) et succursale de la Société générale à Dinan (Côtes-d'Armor). Documents issus du fonds Laprade (peut-être rassemblés par ce dernier pour écrire un article sur Lefort dans la revue L'Architecture?).

Période couverte1930 env.
Importance matérielle7 pièces.
Issu du fonds

Laprade, Albert (1883-1978)

Modalités d'entrée

Le fonds Laprade, dont le fonds Lefort a été extrait, a été déposé par la famille de l'architecte à l'Institut français d’architecture en mars 1981 (puis donné à la DAF en mars 1998, avec l'ensemble des archives d'Albert Laprade, mais à l'exception des éléments qui en avaient été extraits pour constituer les fonds Lefort, Redon, Sergent et Subes).

Historique de la conservation

Le fonds Lefort a été extrait du fonds Laprade. Celui-ci a été directement déposé par la famille Laprade à l'Ifa en 1981 (dans les années 1980-1982, la famille a réparti les archives entre plusieurs institutions : ENSBA, Archives nationales, Académie d’architecture et Ifa).

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données mais seuls les objets ont été saisis (réf. dossiers en commentaire des objets)
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Historique du traitement

Mathilde Dion : inventaire, 1990.

Sonia Gaubert : révision, août 1991.

Auteurs principaux Mathilde Dion, Sonia Gaubert sous la direction de Gilles Ragot
Chargé du suivi

Gilles Ragot

Date de mise à jour1991-08-15
Organisation - Classement

Le fonds est saisie en base de données, mais les dossiers restent à coter (les descriptions des documents ont été provisoirement reportées dans le champ "Commentaire" des fiches Objets).

Éliminations

Aucune élimination n'a été pratiquée.

Autres sources

Archives de même origine

Musée de Bretagne à Rennes: fonds Georges Lefort (61 documents, liste consultable aux Archives départementales des Côtes-d'Armor).

Archives départementales des Côtes-d'Armor: fonds Georges Lefort, 124 J.

Autres sources d'archives

Archives départementales des Côtes-d'Armor: fonds Georges Beck, 128 J.

Publications à partir du fonds

"Archives d'architecture du XXe s.". Paris: IFA/Archives d'architecture du XXe siècle; Liège: Mardaga, 1991.

Autres références bibliographiques

Laprade (Albert), "L'Architecture dans nos provinces françaises, G.-R. Lefort architecte", L'Architecture, n° 11, nov. 1934.

Archives modernes d'architecture de Bretagne: bulletin de liaison, n° 1, juin 1992 (n° spécial Lefort).

Nécrologie dans: Bulletin officiel de l'Association provinciale des architectes français, n° 2, févr. 1955.

Exposition sur G.-R. Lefort à la Maison de l'architecture de Rennes, 1992.

Ecrits de Georges Lefort:

"Notes sur l'architecture en Basse-Bretagne", L'Architecture, sept. 1907.

"La Gare de Dinan", L'Architecture, n° 11, nov. 1936, p. 372.

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction