Fiche objet en PDF Ajouter au panier

Synchroniser avec la table des matières Objet PINGU-F-55-2. Eglise Saint-Maximin, Boust (Moselle) : reconstruction. 1955-1961

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ
Auteur(s) du projetGeorges-Henri Pingusson (1894-1978), architecte Voir plus d'informations sur ce protagonisteJean Lambert-Rucki (1888-1967), peintre, sculpteur : sculpture Voir plus d'informations sur ce protagoniste
Commanditaire(s)Diocèse de Metz. Paroisse de Boust (Moselle) Voir plus d'informations sur ce protagonisteFrance. Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme (MRU) Voir plus d'informations sur ce protagoniste
BET/ingénieur(s)Serge Kétoff (Ketoff ?) (1918-2005), architecte, ingénieur Voir plus d'informations sur ce protagoniste
Autre(s) protagoniste(s)Paul Aynès, architecte : architecte d'opération Voir plus d'informations sur ce protagoniste
Photographe(s)A. Poirrier, photographe Voir plus d'informations sur ce protagonisteR. Christian, photographe Voir plus d'informations sur ce protagoniste
Localisation
107 rue Saint-Maximin, Boust (Moselle, Grand Est, France)
Etat

réalisée.

Type de commanditairepublic, semi-public
Contextes d'interventionReconstructionFonction officielle ou régulièreEdifice/site inscrit, classé MH, label Patrimoine
Domaines / sous-domaines
Natures d'interventionARCHITECTURE-INGENIERIEARCHITECTURE-INGENIERIE : reconstruction, restauration
Commentaire

Voir aussi Documents comptables (référence objet PINGU-A-09).

Microfilms : bobine 7, bobine 9 (58)

PROTECTION

- Edifice classé au titre des monuments historiques en 2014 (source : base de données Mérimée, n° de notice PA00132650 - Consultée en nov. 2017). => Dénomination : "Eglise Saint-Maximin". Adresse : rue Saint-Maximin. Extrait de l'historique : "Eglise reconstruite de 1958 à 1963, au titre des dommages de guerre, par l'architecte Georges-Henri Pingusson, en collaboration avec l'architecte Paul Aynes. Elle est située à 700 mètres de l'église endommagée lors des combats de 1940, dont subsiste une tour romane. L'édifice de Georges-Henri Pingusson, construit en béton armé, se caractérise par son plan en rotonde, sa couverture en terrasse et son campanile indépendant. La statue du Christ ainsi que le crucifix de bronze sont réalisés par Lambert-Rucki, le vitrail du baptistère par Martin Granel ; le vitrail du tympan a été dessiné par Pierre Bozzolini".

PARTIES CLASSEES

"En totalité, l'église avec son clocher, sa galerie, sa sacristie, ainsi que le monument aux morts avec l'ensemble de la composition conçue pour l'église et ses abords par l'architecte Georges-Henri Pingusson et le sol des parcelles 21 85 et 274 sur lesquelles l'ensemble s'élève, tels que représentés sur le plan annexé à l’arrêté, en jaune hachuré pour les édifices classés et en rouge hachuré pour le sol et les aménagements classés : classement par arrêté du 27 octobre 2014".

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection d'images de documents se rapportant au projet En cas de reproduction








Organisation des dossiers

Synchroniser avec la table des matières Ensemble de dossiers 1. Pièces écrites, documents graphiques

Synchroniser avec la table des matières Ensemble de dossiers 2. Photographies

Synchroniser avec la table des matières Ensemble de dossiers 3. Documents graphiques à plat