Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Stinco, Antoine (1934-). 456 IFA

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Antoine Stinco est né à Tunis en 1934.

Il étudie à l'École nationale supérieure des beaux-arts à Paris. Il y rencontre Jean Aubert (446 IFA) et Jean-Paul Jungmann, avec lesquels il fonde les groupes AJS (d'après leurs initiales) et Aérolande, qui mènent notamment des recherches sur l'architecture gonflable (exposition à l'ARC du Musée d'art moderne de la ville de Paris en mars 1968). Il participe également à la même époque à la revue Utopie.

Au début des années 1970, il participe au regain d'intérêt en France pour l'architecture urbaine : il est lauréat du PAN, du concours pour l'aménagement de la place Napoléon à La Roche-sur-Yon (1975), et participe au concours pour le quartier de la Roquette (1974).

Il ouvre son agence en 1984. Il se spécialise rapidement dans la construction ou l'aménagement de musées et de salles de spectacle :

- rénovation de la Galerie nationale du Jeu de Paume, Paris 1er, 1987-1991,

- aménagement des nouveaux locaux de l'École du Louvre, aile de Flore, palais du Louvre, Paris 1er, 1998,

- Espace d’art moderne et contemporain de Toulouse (EAMC), Les Abattoirs, 1997-2000 (avec Rémi Papillault),

- rénovation de la maison de la culture d'André Wogenscky (168 IFA) (MC2, "Le Cargo") à Grenoble, 2004,

- rénovation de l'ancien collège Sainte-Barbe, devenu bibliothèque Sainte-Barbe, 2009,

- théâtre national de Bretagne, Rennes, 2008,

- musée des Beaux-Arts, Angers, 2004,

- aménagement des nouveaux locaux du musée du Pays châtillonnais à Châtillon-sur-Seine en 2009.

Il construit par ailleurs d'autres typologies d'édifices comme une extension du palais de justice de Thonon (2001-2006), des logements à Paris et ailleurs, l'école maternelle Jean-Baptiste-Clément (Paris 18e, 1991).

Il enseigne à l'École nationale supérieure des Beaux-Arts (section sculpture) de 1993 à 1999.

(D'après la notice Wikipédia et le site internet de l'agence d'Antoine Stinco)

Contenu du fonds

Le fonds est constitué des archives de projets de l'agence. Les archives administratives de l'agence n'ont pas été données.

Période couverteAnnées 1980-2000
Importance matérielle40 ml de boîtes d'archives.
Modalités d'entrée

Le fonds a été donné par l'architecte le 28 juin 2014.

Historique de la conservation

Le fonds a été placé en garde-meuble par le mandataire judiciaire chargé de la fermeture de l'agence, en 2014.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «SIAF/Cité de l'Architecture et du Patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Repérage complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en traitement de texte
Accessibilité

Non

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Fonds conservé dans un dépôt extérieur, non accessible.

Historique du traitement

Repérage du contenu des dossiers d'affaires établi par le garde-meuble qui a conservé les archives après la liquidation de l'agence (mis en forme par David Peyceré, janvier 2019).

Date de mise à jour2019-01-30
Éliminations

Aucune élimination significative n'a été pratiquée.

Autres sources

Haut de page Revenir en haut de la page