Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Süe, Louis (1875-1968). 030 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Louis Süe, arrière petit-neveu de l’écrivain Eugène Süe, est né le 14 juillet 1875 à Bordeaux, et décédé à Paris le 7 août 1968.

Après avoir préparé l’Ecole polytechnique, il entre en 1893 à l’Ecole des beaux-arts où il étudie dans l’atelier Laloux. Diplômé en 1901, il construit à partir de 1903, en collaboration avec Paul Huillard, des ateliers d’artistes et des immeubles à Paris, rue Cassini, boulevard Raspail et boulevard du Montparnasse et encore la maison de couture de Paul Poiret, av. d’Antin (aujourd'hui av. Franklin-D.-Roosevelt), Paris 8e et la villa pour Jeanne Paquin à Saint-Cloud (1912-1914).

Peu avant la Première Guerre mondiale, il rencontre le peintre André Mare (1885-1932) qui expose, au Salon de 1912, sa Maison cubiste.

Après la guerre, Louis Süe et André Mare réalisent ensemble, en 1919, le décor des Fêtes de la victoire à Paris, avec le peintre Gustave Jaulmes. Ils fondent en 1919, la Compagnie des arts français dont ils publient les premières productions de meubles, papiers peints, tapisseries et modèles d’orfèvrerie et de céramique en 1921, sous le titre Architectures. Ils participent ensemble à l’Exposition internationale de 1925, construisant un Musée d’art contemporain et le pavillon Fontaine, sur l’esplanade des Invalides. Leur dernière réalisation commune importante est le décor intérieur du paquebot Ile-de-France, en 1925. En 1927, Louis Süe et André Mare sont écartés de la Compagnie des arts français, acquise par le principal acionnaire des Galeries Lafayette.

En 1922, Louis Süe réalise seul, pour la Compagnie des chemins de fer du Nord, la cité ouvrière de Lens-Méricourt. Séparé d’André Mare, il poursuit une activité d’architecte-décorateur, réalisant des villas et résidences pour d’importantes personnalités de l’époque. Ainsi, pour Jean Patou, il construit une villa basque entre 1929 et 1931, à Ustaritz. Pour Helena Rubinstein, il construit entre 1934 et 1937 un immeuble quai de Béthune (Paris 4e), et aménage son institut de beauté rue du Faubourg-Saint-Honoré. Il participe au concours pour le camouflage du palais du Trocadéro pour l’Exposition internationale de 1937, et construit le théâtre du nouveau palais avec les frères Niermans. Nommé en 1939 président du Salon des artistes décorateurs, il réalise le décor d’Une rue, le stand d’Helena Rubinstein et un stand Louis Süe pour ce Salon. Pour l’Exposition internationale de New York en 1939, il construit le Village français. Après la guerre, il construit une cité ouvrière à Rupt-sur-Moselle (Vosges), le musée de l’Annonciade à Saint-Tropez, ainsi que de nombreuses villas et résidences privées. Il réalise des décors de théâtre et des décors d’intérieurs, dont celui du paquebot Jean-Mermoz en 1957.Aucune information biographique connue à ce jour.

Fiche biographique et bibliographique complémentaire

Contenu du fonds

Le fonds réuni la documentation relative aux réalisations architecturales et de décorateur, ainsi que des documens témoignant de son activité de scénographe, peintre et paysagiste.

La facture des documents graphiques est parfois très libre, souvent à la gouache sur calque, dont Süe apprécie sans doute l'effet gondolé sur la surface du papier. Cette technique paraît inspirée de la technique picturale des impressionnistes, que Süe admirait. Il possédait certes la pratique du rendu acquise aux Beaux-Arts, mais ce genre de dessin, lorsqu'on en trouve dans le fonds, peut être attribué à un dessinateur de l'agence.

Le fonds est riche mais partiel. Outre les pièces relatives à la décoration, la scénographie et la peinture, on trouve des documents relatifs à 87 projets d'architecture sur les 108 connus, qu'ils soient ou non réalisés.

Une moitié des documents recouvre la période de collaboration avec Olivier Süe, neveu de l'architecte, soit les vingt dernières années d'activité de Louis Süe. L'autre moitié représente ses prémières quarante-cinq années d'activité. Louis Süe se souciait peu de conserver ses archives : presque rien ne nous est parvenu de sa collaboration avec Paul Huillard, entre 1903 et 1912.

A l'exception de quelques projets, comme la maison de couture de Paul Poiret, la villa de Mme Paquin, l'hôtel particulier de la comtesse Goyeneche et la villa Castellane, Süe garde très peu de dessins de présentation et aucun dossier d'agence avant 1954. En revanche, il conserve une importante documentation sur ses réalisations; il est abonné à un service de presse et garde des nombreuses photographies de ses réalisations (et de celles de certains confrères).

L'ensemble de photographies de projets de décoration et de mobilier réalisés avec André Mare au sein de la Compagnie des Arts Français est particulièrement riche.

De plus, après la décès de l'architecte en 1968, son épouse, Suzanne Bernouard, emménagea dans un petit appartement et dut se débarrasser d'une partie des archives.

Les archives de Louis Süe comprenaient également des documents de Jacques Debat-Ponsan, réunis dans le fonds Debat-Ponsan, Jacques (1882-1942) - N° : 031 Ifa.

Période couverte1903-1968
Importance matérielle2,25 ml de dossiers, 6 tiroirs de meuble à plans, 14 boîtes plates (jusqu’à 55 x 65 cm); 1 maquette.
Modalités d'entrée

Fonds déposé au centre d'archives de l'Institut français d’architecture en juin 1983 par Olivier Süe, neveu et collaborateur de Louis Süe, et donné à la direction des Archives de France par le même en juin 1996.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle/ADAGP-année», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Historique du traitement

Susan Day : inventaire, 1988.

S. Gaubert : révisions et cotation des documents, 1990 et 1997.

Marcos Carvalho-Canto : saisie en base de données; traitement de la documetation annexe; ammélioration du conditionnement de l'ensemble des documents; 2012-2013.

Auteurs principaux Susan Day, Sonia Gaubert, Marcos Carvalho-Canto sous la direction de Maurice Culot, Gilles Ragot
Chargé du suivi

Maurice Culot, Gilles Ragot

Date de mise à jour2013-08-27
Organisation - Classement

L’inventaire du fonds, publié dans Archives d’architecture du XXe s. (Paris: Ifa; Liège: Mardaga, 1991), a été réalisé dans les locaux de l’Ifa, rue de Tournon. Après déménagement au Centre d’archives, rue de Tolbiac, tous les documents ont été reconditionnés, pointés et estampillés: on a, à cette occasion, relevé certaines lacunes par rapport à l’inventaire publié, qui sont signalées dans l’inventaire entre crochets carrés.

Par ailleurs, on a intégré à l’inventaire, la description d’une documentation annexe, rassemblée à l’occasion des publications réalisées par l’Ifa sur Louis Süe: ces occurrences sont explicites ("Doc. annexe IFA").

La saisie en base de données effectuée en 2012-2013 apporte les modifications suivantes :

- le cadre général de classement (chapitres) autrefois chronologique regroupe aujourd'hui les projets selon leurs typologies ;

- les anciens « n° d'inventaires » (N° de fonds/N° d'ordre de l'unité projet dans l'instrument de recherche), ont été remplacés par des « Références Objets » (Abréviation du fonds/Séquence Chapitre/Date de début de projet/N° d'ordre par rapport à la date), qui constituent les principales unités documentaires des instruments de recherche produits par la base de données ». ;

- enfin un système de repérage physique (cotation) identifie désormais chaque article (appelé « Dossier » dans la base de données). A l’occasion de cette manipulation physique, on s’est attaché à améliorer, autant que faire se pouvait, le conditionnement de l’ensemble des documents.

Les documents eux-mêmes n'ont pas été recotés et peuvent donc toujours être désignés par les cotes qui leur ont été affectés dans l'ancien système (de type : N° de fonds/N° d'ordre/n° de document).

COTATION ET CONDITIONNEMENT

- 030 Ifa 01-72 : 6 tiroirs de meubles à plans contenant documents graphiques et photographies de grand format (jusqu'à 90 x 125 cm);

- 030 Ifa 100-104 : 5 boîtes plates contenant doc. graphiques et imprimés (jusqu’à 55 x 65 cm);

- 030 Ifa 200-204 : 5 boîtes contenant doc. graphiques, écrits et imprimés (jusqu’à 26 x 37 cm);

- 030 Ifa 300-304 : 5 boîtes de photographies (jusqu’à 26 x 37 cm);

- 030 Ifa 400-408 : 9 boîtes plates de photographies (jusqu’à 55 x 65 cm);

- 030 Ifa 700 : 1 maquette (Monument à Georges Leygues, Villeneuve-sur-Lot, Lot-et-Garonne;

- B6.39, B6.40, B6.41 et B6.42 : Documentation annexe en boîtes (photographies, imprimés, jusqu'à 24 x 32 cm).

Éliminations

Aucune élimination significative n'a été pratiquée.

Autres sources

Archives de même origine

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle:

- fonds Süe, Louis (1875-1968) et Mare, André (1885-1932) - N° : 350 AA;

- fonds Debat-Ponsan, Jacques (1882-1942), 31 IFA (extrait des archives Louis Süe, 30 IFA).

Musée municipal de Boulogne-Billancourt: mobilier.

Mobilier national, Paris.

Autres sources d'archives

Musée des Arts décoratifs: fonds de la Compagnie des arts français.

Publications à partir du fonds

Day (Susan). "Louis Süe: architectures". IFA; Mardaga, 1986.

Day (Susan). "Louis Süe 1875-1968: architecte des années folles, associé d'André Mare". Mardaga; IFA, 1987.

"Archives d'architecture du XXe s.". Paris: IFA/Archives d'architecture du XXe siècle; Liège: Mardaga, 1991. (version inventaire caduque)

Dion (Mathilde). "Notices biographiques d'architectes français". Paris: IFA/Archives d'architecture du XXe siècle, 1991. 2 vol. (rapport dactyl. pour la dir. du Patrimoine).

Camard (Florence). "Süe et Mare et la Cie des arts français". Paris: Ed. de l'Amateur, 1993.

"La Seine et Paris", textes réunis par Arnaud Alexandre et Stéphanie Boura; dir. Béatrice de Andia. Paris: Action artistique de la Ville de Paris, 2000 (Coll. "Paris et son Patrimoine").

Chauvin (Agnès). "30, rue du Louvre : de Paris-Soir au Figaro", tiré-à-part des Livraisons d'histoire de l'architecture : Architectures de l'imprimé, n°11, 1er semestre 2006. p. 21-31.

Delorme (Franck). "Ordre et beauté… [square à Villeneuve-sur-Lot]". Revue "Le Festin", n° 64, 2007, p. 100.

Cohen (Jean-Louis), Frank (Hartmut) (dir.) avec Ziegler (Volker). "Interférences/Interferenzen Architecture Allemagne-France 1800-2000". Catalogue de l'exposition présentée au musée d'Art moderne et contemporain, Strasbourg, du 30 mars au 21 juillet 2013. Strasbourg : Editions des musées de Strasbourg, 2013.

Bréon (Emmanuel), Rivoirard (Philippe) (dir.). "1925, quand l'Art déco séduit le monde". Catalogue de l'exposition éponyme présentée à la Cité de l'architecture et du patrimoine, Paris, du 16 octobre 2013 au 17 février 2014. Paris : Norma ; Cité de l'architecture et du patrimoine, 2013.

Cohen (Jean-Louis), Frank (Hartmut) (dir.) avec Ziegler (Volker). "Interferenzen/Interférences Deutschland-Frankreich Architektur 1800-2000". Catalogue de l'exposition présentée au Deutsches Architekturmuseum, Francfort-sur-le-Main (Allemagne), du 3 octobre 2013 au 12 janvier 2014. Francfort-sur le Main : Deutsches Architekturmuseum ; Tübingen : Wasmuth, 2013.

Autres références bibliographiques

Badovici (Jean). "Intérieurs de Süe et Mare". Paris : Editions Albert Morencé, 1924. 50 pl.

George (Waldemar). "Louis Süe". Paris: Art et industrie, 1952.

Faveton (Pierre). "Les années 20". Paris : Messidor / Temps actuels, 1982.

Vian (L.-R.), "Paquebots de légende, décors de rêve". Paris: P. Gentil, 1991.

Slesin (Suzanne). "Over the top: Helena Rubinstein, extraordinary style, beauty art fashion design". New York: Asher et Hutzler, 2003.

Pigafetta (Giorgio), Mastrorilli (Antonella). "Parigi città del decoro : immagini di vita urbana". Firenze: Alinea, 2006.

Zahar (M.). "Un immeuble quai de Béthune : L. Süe, archi.", L'Art Vivant, s.d.

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction

Documents liés au fonds