Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Süe, Louis (1875-1968) et Mare, André (1885-1932). 350 AA

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Louis Süe, arrière petit-neveu de l’écrivain Eugène Süe, est né le 14 juillet 1875 à Bordeaux, et décédé à Paris le 7 août 1968.

Après avoir préparé l’Ecole polytechnique, il entre en 1893 à l’Ecole des beaux-arts où il étudie dans l’atelier Laloux. Diplômé en 1901, il construit à partir de 1903, en collaboration avec Paul Huillard, des ateliers d’artistes et des immeubles à Paris, rue Cassini, boulevard Raspail et boulevard du Montparnasse.

Peu avant la Première Guerre mondiale, il rencontre le peintre André Mare (1885-1932) qui expose, au Salon de 1912, sa Maison cubiste. Après la guerre, Louis Süe et André Mare réalisent ensemble, en 1919, le décor des Fêtes de la victoire à Paris, avec le peintre Gustave Jaulmes. Ils fondent en 1920, la Compagnie des arts français dont ils publient les premières productions de meubles, papiers peints, tapisseries et modèles d’orfèvrerie et de céramique en 1921, sous le titre Architectures. Ils participent ensemble à l’Exposition internationale de 1925, construisant un Musée d’art contemporain et le pavillon Fontaine, sur l’esplanade des Invalides. Leur dernière réalisation commune est le décor intérieur du paquebot Ile-de-France, en 1925.

En 1922, Louis Süe réalise seul, pour la Compagnie des chemins de fer du Nord, la cité ouvrière de Lens-Méricourt. Séparé d’André Mare, il poursuit une activité d’architecte-décorateur, réalisant des villas et résidences pour d’importantes personnalités de l’époque. Ainsi, pour Jean Patou, il construit une villa basque entre 1929 et 1931, à Ustaritz. Pour Helena Rubinstein, il construit entre 1934 et 1937 un immeuble quai de Béthune (Paris 4e), et aménage son institut de beauté rue du Faubourg-Saint-Honoré. Il participe au concours pour le camouflage du palais du Trocadéro pour l’Exposition internationale de 1937, et construit le théâtre du nouveau palais avec les frères Niermans. Nommé en 1939 président du Salon des artistes décorateurs, il réalise le décor d’Une rue, le stand d’Helena Rubinstein et un stand Louis Süe pour ce Salon. Pour l’Exposition internationale de New York en 1939, il construit le Village français. Après la guerre, il construit une cité ouvrière à Rupt-sur-Moselle (Vosges), le musée de l’Annonciade à Saint-Tropez, ainsi que de nombreuses villas et résidences privées. Il réalise des décors de théâtre et des décors d’intérieurs, dont celui du paquebot Jean-Mermoz en 1957.

Importance matérielleUn demi tiroir de meuble à plans.
Modalités d'entrée

Dépôt de l'Académie d'architecture en février 2000 (convention de dépôt du 7 mars 2001).

Historique de la conservation

Don de l'architecte à l'Académie d'architecture, avant 2000.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «Académie d'architecture/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle/ADAGP», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Organisation - Classement

Le fonds est saisie en base de données, mais les dossiers restent à coter (les descriptions des documents ont été provisoirement reportées dans le champ "Commentaire" des fiches Objets).

Éliminations

Aucune élimination n'a été pratiquée.

Autres sources

Archives de même origine

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle: fonds Louis Süe, 30 IFA.

Musée municipal de Boulogne-Billancourt: mobilier.

Mobilier national, Paris.

Autres sources d'archives

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle : fonds des Dossiers d'œuvres de la direction de l'Architecture et de l'Urbanisme, n° 133 Ifa, dossiers DAU n° X (cotes: 133 Ifa / et / ).

Musée des Arts décoratifs: fonds de la Compagnie des arts français.

Publications à partir du fonds

"Académie d'architecture: catalogue des collections", vol. II: 1890-1970", pp. 385-388.

Autres références bibliographiques

Vian (L.-R.), "Paquebots de légende, décors de rêve". Paris: P. Gentil, 1991.

Slesin (Suzanne). "Over the top: Helena Rubinstein, extraordinary style, beauty art fashion design". New York: Asher et Hutzler, 2003.

Pigafetta (Giorgio), Mastrorilli (Antonella). "Parigi città del decoro : immagini di vita urbana". Firenze: Alinea, 2006.

Voir aussi notice biographique et bibliographique réalisée par Mathilde Dion en 1991 (fichier pdf associé au fonds Süe, 30 IFA).

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction